Coeur Moelleux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coeur Moelleux

Message  Invité le Jeu 24 Fév 2011 - 8:23

La gamine se pointa devant le géant, elle tenait son nounours à la main et affichait un grand sourire.

Bonjour monsieur Gavroche! Comment vous allez bien?

Elle agrippa la manche en cuir et se serra contre lui.

Tu veux être mon copain?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Gavroche le Jeu 24 Fév 2011 - 8:35

Le géant arpentait souvent les rues en ce moment, toujours cet insatiable air figé. Ses muscles du visage ne répondant pas plus à l'appel maintenant qu'à la sortie du labo souterrain.

Imposante largeur d'épaule, genre armoire à glace de grand mère ou Colosse de Rhodes, recouvert d'un épais et long manteau noir, style inspecteur sous lampadaire et romancer à la vieille école.
Les troues dans son jean's franchement défoncer le laisse indifférent aux morsures du froid, et pourtant sont pas les frissons qui manquent sur ses jambes d'homme.

Et là ?! Qu'est ce qui s'pointe dehors au lieu d'être calée au chaud à faire ses cours ? Une gosse pas plus haut que son genou.
Même pas vu qu'elle s'était jetée sur lui. Un putain d'ennemi qui prend en traître !
La seule main gantée de cuir se referme. Réflexe robotique, réflexe qui pique...
C'est cool, l'instinct fait tout, mais la raison le rattrape avant que son bras ne décolle. On a esquivé la cata et personne n'a rien vu.

L'ex-flic lui lâche de sa voix grave et de cette habituelle ton stoïque maladif...


-Lâche moi la môme.

Sans même la mâter.
Bordel Tom ! R'garde putain, r'garde !


-...

La môme, putain ! La môme !

-... ... HHhhhHHHHHHHHHHHH !

Quatre pas en arrières, les yeux écarquillés au possible, les muscles de son visage qui pètent des câbles dans une ribambelle d'émotions étonnées, surprises... choquées !
Le géant pourtant habituellement de glace, manque se se vautrer en arrière. Un malaise ? ... Pas loin. Il sent plus rien.
Les deux genoux bouffent le sol. Son visage tiré de partout, écarquillé, tombe nez à nez de la fillette... Il ne dit mot. Juste l'étonnement et le soupçon de tristesse se lisent dans ses yeux.

_________________
avatar
Gavroche
Chef Mercenaire

Messages : 696
Date d'inscription : 10/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://federationmercenaire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Invité le Jeu 24 Fév 2011 - 8:37


Réaction étrange, mais c'était un adulte, on sait jamais trop se qu'ils ont dans la tête.

Ses pieds nus caresses le sol froid de la ville. Elle aussi écarquille les yeux quand le géant se retrouve à son niveau, pourquoi est-il tombé? S'est-il faut mal?

La gamine fait un pas en avant et prend le visage de Gavroche dans ses petites mains froides. Elle plonge ses yeux jaunes dans ceux du flic.

Tamarie lui sourit tendrement, comme le ferait une gentille petite fille a son père protecteur et bien aimé.


Tu vas bien monsieur? on dirait que tu es tout triste.

Pour accompagné ses dires l'enfant fait la moue avec sa bouche. Et voilà qu'elle se pend à son cou lui faisant un câlin pansement pour qu'il ne soit plus triste

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Gavroche le Jeu 24 Fév 2011 - 8:47

Ambiance Musicale

Il suffoque... Ses yeux jaunes comme deux globes... Il n'y voit rien... Pas même son reflet. Peut être la brume qui commence à envahir ses pupilles...?

Sa bouche entrouverte ne bouge plus. Sa mâchoire carrée s'est gelée. La barbe de quelques jours se blanchit, comme celle d'un vieux père, à moins que ce ne soit à cause de l'hiver qui est là et qui les regardes.
L'un en face de l'autre. Le visage du gorille en face du petit ange en culotte courte façon x-men.

La petite lui adresse quelques mots. Rien ne sort. Il s'est figé. A peine quelques spasmes pour essayer de s'extirper de sa stase émotionnelle. Instant violon comme dans les séries américaines, mais là putain c'que ça fait mal ! Qualibre 12 ? Au Python magnum ? C'est qu'une gosse. Mais qu'est ce qu'elle a ? Sûrement pas un peu de salade coincée entre les dents.

Ses deux petits bras s'enroulent autour du cou. Même le col remonté de son manteau ne lui échappe pas à cet instant qui lui resserre encore le coeur, qui lui arrache encore une grimace de douleur.

Ses cheveux blonds. Ce visage blanc... qui tente de se refermer mais reste pétrifié. Encore plus flagrant que sur une mer déchaînée, ses yeux pétillent et veulent cracher sa tristesse. Lui vomir quelque chose de bien sur la joue. Un truc qui glisserait lentement sur ses zygomatiques qui répondent habituellement plus. Mais là, après le "lève toi et marche" et "la mer se fendit en deux", y avait un miracle de plus. Un miracle que personne ne verrait.
Comme une goûte de pluie qui ferait son chemin entre les feuilles des arbres, ou sur la cime des montagnes, laissant sa longue traîné de mariée derrière elle. Mariée à qui ? ... A pas d'chance, mais elle finira par se barrer avec son amant, le parterre. C'est vu et revu.

Une larme perle enfin. Et fait son petit bout de chemin...

Lentement, sa main de chaire et de sang, la seule, se rapproche..., hésitante. Plus que quelques centimètres avant qu'elle ne se pose sur elle... ... Enfin... Il lui répond à son câlin.
Son bras de fer sous la manche de son manteau et recouvert du gant de cuir traîne au sol, comme un membre blessé.
A cet instant, le temps lui passe dessus, comme si, le sable, les feuilles et le vent lui aurait roulés dessus pendant des siècles et des siècles, jusqu'à ce qu'il n'en reste de lui qu'un putain d'tas d'cendre bien sec prêt à resservir de fertilisant pour un désert qui a faim.

Elle peut sentir que son corps massif est chaud. A chaud de larme oui.
Un combattant, ça c'était sur. Mais un coeur battant... qui l'aurait cru ?
Bordel Ka Naï avait raison. C'était un vrai corps de granit au coeur fondant au chocolat. Un peu comme les p'tits tresor de Kellogg's d'avant Crash.

Pas d'chance Gavroche. Même si à toi t'en reste qu'à peine la moitié, on reste que des hommes...

Il lui caresse les cheveux à peine en la frôlant.
Ses lèvres se gercent. Ses yeux brillent. Sa voix grave semble s'être brisée, mais il murmure... il murmure...


-Ca... ...mille... ... Camille...? ...Camille...?

_________________
avatar
Gavroche
Chef Mercenaire

Messages : 696
Date d'inscription : 10/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://federationmercenaire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Invité le Jeu 24 Fév 2011 - 8:49

Toujours dans le vague la gamine, un épais brouillard d'incompréhension. Mais l'homme semble être fragile, en avoir trop vu, en avoir trop fait.

Beaucoup d'âme nomade du désert sont comme ça, un visage fort, une torse taillé dans la roche et un cœur si tendre. Mais c'était la première foi qu'elle faisait un telle effet.

Loin de la douleur du pauvre bougre, elle se gonfle de joie. Elle sait au fond d'elle, même si ça ne percute pas dans son cerveau juvénile, qu'il se décharge, ouvre les vannes et lâche la pression et que ça lui fait du bien.

Quand l'homme lui rend son câlin, elle redouble de tendresse et se serre encore plus fort contre le malabar, elle profite aussi pour écraser ses lèvre contre la barbe naissante, lui faisait un poutou tout doux.

Mais elle sentit un malaise quand il l'appela Camille.


Je suis désolé monsieur Gavroche, je suis pas Camille moi, moi c'est Tamarie... C'est presque pareille mais ça l'est pas... Je suis désolée.

Et l'autre c'est pas Camille non plus, c'est Sangsue.

Si tu veux on peut la chercher tout les deux Camille, comme ça on aura deux fois plus de chance de la trouver, c'est mieux non?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Gavroche le Jeu 24 Fév 2011 - 9:01


Le colosse souffle. Il se redresse face à elle, toujours à genou dans le froid de l'hiver. Merde quel gamine...
Il la regarde. Quelque chose ne va pas. Ses yeux peut être mon vieux ?
Il laisse échapper dans un soupire grave...


-Nan ça ne se peut pas...
...
...Tu... Tu lui ressemble tellement...


Il se relève alors, avec peine, son visage séché par le vent, son visage se relâchant petit à petit.

-Fillette... Ne... Ne m'approche plus... Ne...

De sa main ganté, il s'approche pour lui caresser la joue, son visage à nouveau impassible... Mais il se retourne subitement pour s'en aller !

_________________
avatar
Gavroche
Chef Mercenaire

Messages : 696
Date d'inscription : 10/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://federationmercenaire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Invité le Jeu 24 Fév 2011 - 9:03

Douche écossaise, il venait de passer du chaux au froid, rien que le fait qu'il ait changé de main pour la toucher, pourquoi le gant? Elle était pas super propre mais quand même.

Attend monsieur, t'en va pas...

D'en un réflexe digne des Koala ninja d'Australie du sud, elle saute sur le bras gantelé de Gavroche et se sert à lui. Elle n'est pas bien lourde et c'est pas ses nounours en plus qu'il le feront tomber, mais elle veut pas le lâcher, elle veut avoir des réponses à toutes les questions qu'il lui à donné.

Pourquoi que tu t'en vas? Pourquoi tu es triste? Pourquoi je peux plus t'approcher? J'ai fait une bêtise c'est ça? Tu m'aimes pas? ...

Tien un truc cloche...

Pourquoi que tu as qu'un gant monsieur?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Gavroche le Jeu 24 Fév 2011 - 9:05

Le Gavroche retire son bras par réflexe, et c'est alors que le drame arrive ! C'est la caca, c'est la cata, c'est la catastrophe... Le gant tombe et reste dans les mains de la petite.
Une main robotique complexe à cinq doigts se dévoile sous les yeux de la fillette !

Il ne semble pas surpris. Il s'en contre fou même passablement qu'elle puisse la voir. Savait elle seulement jusqu'où ça remontait.

Il s'arrête. Se retourne. Pose un genou à terre, et la main se tend vers elle, comme pour récupérer son bien.

Il ne dit rien sur les interrogations de Tamarie. Seul son visage reste là, à lui sourire naturellement... Encore ce soupçon de tristesse dans la recette.

_________________
avatar
Gavroche
Chef Mercenaire

Messages : 696
Date d'inscription : 10/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://federationmercenaire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Invité le Jeu 24 Fév 2011 - 9:13


Whouuuuuaaaa!

La gamine sembla émerveillée par la main robotique qu'elle avait sous ses grands yeux jaunes.

Elle mit le gant de Gavroche en bouche pour avoir les mains libre, elle voulait examiner cette main de fer.

Elle se faufila entre les membres du géant pour atteindre cette objet fascinant et brillant.

Elle ouvrit grand la bouche pour déverser son lots de mot en laissant choir le bout de cuir par terre. Se n'était pas une mauvaise attention venant de la gamine, juste un oubli


Tu as une main bizarre tu as vu? J'aimerais bien aussi avoir une main comme ça. Tu peux casser des noix avec? Moi je suis pas assez forte. Tu dois être genre méga fort avec ça, tu peux casser ma tête en la pressant super fort? Je veux pas que tu le fasse, mais tu pourrais?

C'est genre super méga cool comme truc non? Tu as d'autre pièce de robot? Je sais, tu es un robot entier mais y à juste ta main qui est pas couverte de rose! Moi je crois aussi que je suis un robot, j'ai trouvée quelqu'un qui me ressemble et qui à les même yeux, tu en as vu beaucoup toi des yeux comme ça? Nan je crois pas, ben moi je penses que c'est des phares, ça fait de la lumière dans le noir, c'est pas super pratique mais des fois oui quand même.

Tu as aussi une lampe accrochés sur ta main? Comme ça tu vois dans la nuit, ou alors tu as des yeux biononniques?

Toujours dans sa phase curiosités, elle agrippe la tête de l'homme et colle son front au sien pour voir de très près, de trop près, ses yeux.

Ha non tien...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Gavroche le Jeu 24 Fév 2011 - 9:30

Le colosse ne se résout décidément pas à faire les choses de lui même. Peut être un coup de fatigue.
Il ramasse de sa main de fer, langoureusement le gant tombé à terre.

Elle s'approche carrément de lui. Il recule un peu la tête par réflexe. Pas moyen. La mioche le colle. Il ne bronche pas. Son visage est redevenu insensible, mais brûle encore profondément en lui un souvenir douloureux que la fillette a réveillée.


-Briser des noix ? On peut faire mieux que ça...

Il souffle.

-Je ne suis qu'un homme.

Fait il de ce ton stoïque maladif qu'on lui connaît.
Une nouvelle larme perle au coin de l'oeil.


-Une petite fille robot...?

Il lui prend le poignet, et inspecte son pou et l'emplacement de ses os... Nous verront ce qu'en dit son analyse...

_________________
avatar
Gavroche
Chef Mercenaire

Messages : 696
Date d'inscription : 10/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://federationmercenaire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Invité le Jeu 24 Fév 2011 - 9:31

Elle était tout se qui à de plus humain, a part ses yeux jaunes brillants, sa peau blanche et chaude et ses pieds nus qui ne ressentaient ni le froid ni la douleur. Elle était normal.

Alors monsieur? Je suis un robot pas vrai?

Elle semblait s'être clamée, elle baillait même. Pas que Gavroche l'ennuyait, mais le marchant de sable était semble-t-il passé et comme tout gamine de 9 ans qu'elle était, elle eut un coup de bar.

J'ai pas envie de faire dodo toute seule... Je peux faire dodo avec toi s'il te plait?

La question était sincère et plain de tendresse. Sa mère étant quelque peu absente, la solitude commençait à penser sur ses petites épaules.

Tata Shasha elle vit trop loin et ma maman l'est pas là. Mamy elle veut pas que je dorme avec elle... s'il te plait, je ferais pas de bruit, je serais toute petite dans un coin, tu verras même pas que je suis là. Ne dis pas non... s'iiiil teeeee plaiiiiit!

La fatigue plus l'émotion, on pouvait sentir des larmes naissantes dans ses yeux gemmes, un refus ferait jaillir des cascades salées.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Gavroche le Jeu 24 Fév 2011 - 9:34

Il lui fît donc part de son diagnostic...

-Ma douce enfant... Nous devrions vous passer un scanner pour de plus ample analyse. Mais s'il s'avère que vous êtes un robot, vous le feriez griller aussitôt.
...
Par où vous cacheriez vos rayons lasers...


Il fait semblant de chercher... cet air impassible..., ce brin de chagrin...

-Suis-je bête... Vos yeux jeunes filles, sont les lasers qui enflammeront le coeur des garçons...

Un nouvelle larme coule cette fois ci de l'autre côté de la joue, sur le glacier qu'est son visage pâle.

-Heu dormir avec... ...hm...

Le vent souffle et le froid se fait sentir.
Il s'aperçoit qu'elle est nues pieds. Il regarde au alentour, qu'on ne s'y méprenne pas...


-La tente commune de la P.S.S est chauffé par un petit poêle. Si tu es sage, je te ferais une infusion à la menthe à ton réveil. Tu aimes la menthe ?

Il se relève et lui tend sa main robotique... Dans son autre main, le gant. Le vent souffle de plus en plus fort et le soir tombe.

-Tu me montreras qui est ta maman Cam... ... Tamarie, d'accord ?
Tu ne crois pas que ta famille va s'inquiéter de ton absence ?

_________________
avatar
Gavroche
Chef Mercenaire

Messages : 696
Date d'inscription : 10/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://federationmercenaire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Invité le Jeu 24 Fév 2011 - 10:45

Sa mère était du genre à s'inquiéter pour une rien, mais Tamarie avait l'habitude de découcher, préférant la tranquillité de son arbre où même le plumard d'un inconnu nouvellement ami.

Nan, ma maman veut bien, puis tu es pas un méchant bizarre comme certain donc je suis sure que tu es gentil. ça se voit que tu es un vrai papa toi!

Elle faisait balancer sa main dans la main robotique plus que de raison, tout en regardant le sol. Elle était joyeuse, mais gênée, son commentaire sur ses yeux à faire fondre le cœur des garçon lui fit presque monter du rouge aux joues, si seulement elle était pourvue de couleur.

Ma maman c'est Jo Clay Keiffer, mais tu veux pas la connaitre.

Elle n'en dit pas plus sur sa mère, peut être avait-il la malchance de la connaitre.

J'aimerais boire ton bidule à la mente monsieur, c'est comme du thé pas vrai? J'en dois avec ma mamy des fois. Si tu aimes le thé faut lui en demander, c'est super bon.

Tu veux bien me parler de Camille monsieur?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Gavroche le Jeu 24 Fév 2011 - 11:00

Kieffer, pour sûr elle faisait partie des p'tits papiers du mercenaire. Mais encore aucun contact à l'appel. Aussi grande gueule pouvait elle être, elle n'était pas un maillon intéressant pour les affaires de l'ex-flic. Pas pour le moment.

S'apercevant de la gêne de la fillette, il cligna des yeux, comme cherchant le soucis. C'était là bien une petite femme, sensible aux compliments du gentlemen qu'était le Gavroche avec le sexe opposé.

Leurs teints blanc et pâles à tout les deux, comme un père et sa fille, aurait été pour tout passant qui ne les connaissait pas; la résultante de cette hiver froid et humide. Et pourtant...

Ils se dirigeaient tout deux vers les garages de la ville plus au Nord, à côté desquels était plantée une grande tente carrée, rafistolée à chaque murs de toile. Un tuyau de chantier toussote une petite fumée blanche au sommet vue de l'extérieur.
La tente commune de la P.S.S.

Avant d'entrer, il lui dit de sa voix grave et neutre...


-Gavroche c'est pour les affaires. Tu peux m'appeler Tom.

Il lui retient la toile d'entrée pour qu'elle entre...
Les autres seront ils rentré de leurs occupations...?

_________________
avatar
Gavroche
Chef Mercenaire

Messages : 696
Date d'inscription : 10/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://federationmercenaire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Invité le Jeu 24 Fév 2011 - 11:16

La gamine entra dans la tente, elle l'avait déjà vu mais n'était jamais entrée, elle ne s'était même pas posé la question de savoir à qui elle était.

Elle entra dans un lieu étrange qui dégageait une douce chaleur et qui sentait fort l'odeur de mâle. Une poussière mélangé à la sueur.

Elle vit deux trois personnes, occupées à autre chose, et elle remarqua du coin de l'œil son ami Christopher Simmons qu'elle avait rencontrée dans le garage.

Elle était toujours accrochée au géant, elle tira sur son bras, toujours en quête d'une réponse. Mais elle ne la reposa pas, elle lui fit un sourire chaleureux pour le remercier de lui avoir sa tente et son univers. Elle finit son sourire par un câlin. Si il restait avec la gamine, il devrait s'habituer a se contacte physique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Ambrosis le Jeu 24 Fév 2011 - 15:01

Le Comte était là, assis tout contre le poêle, grelotant sous une couverture serrée sur ses épaules. En entendant quelqu'un soulever le rabat de la tente, il tourna lentement son visage rougit par les braises vers le blizzard hivernal qui s'engouffrait à l'intérieur. Il voulait gueuler que l'on ferme cette foutue tente bordel, mais l'étiquette et la surprise qu'il eut en apercevant la frêle silhouette qui s'avançait timidement, ainsi qu'un sacré éternuement, retinrent ses paroles.

- aaaaATCHA !

*bruit de mouchage*

- Eh bien, zeune bille, entrez bite, be rester bas blantée debant l'entrée ! Benez bous réssauffer un beu.
Guel bon bent bous abène ?

En guise de réponse, il aperçue l'imposante silhouette de Gavroche qui entrait à la suite de la petite fille.

- Ha, ze bois gue bous abez bait la gonnaissance beu bonsieur Gabroze !
Exgusez ba goujaterie zeune bille, bais si ça ne bous déranze bas, be bréfère rester assis brès du boêle...

Lui qui d'habitude saluait toute nouvelle rencontre féminine par un baisemain galant, devait avoir diablement froid pour se permettre une telle entorse à l'étiquette. En effet, il n'avait pas fière allure ce Comte, assis sur son petit tabouret, une couverture miteuse autour des épaules, les bras serrés le long du corps, ses pommettes rougies par la chaleur du poêle et le nez gonflé par un sacré rhume.

- Laissez boi be brésenter, Gomte Ambrobis be la butte Chaubet, bour bous serbir. B'est un honneur beu receboir botre gompagnie bans botre humble debeure.
Benez dongue bous réssauffer brès du boêle pous les deux, bous b'avez l'air frigorifié.
avatar
Ambrosis

Messages : 139
Date d'inscription : 11/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Elianael le Ven 25 Fév 2011 - 4:16

Elianael dans un coin un peu plus sombre, semblait recoudre une vieille couverture.
L'éternuement du Comte la tira de son travail.


- A vos souhait Comte....

Elle aperçut alors la présence de la petite fille et ses yeux étranges. Et de Gavroche juste derrière elle.
Ce levant, elle s'approcha de la petite. Elle ce mit alors à sa hauteur.
Reposant son regard quelques secondes sur Gavroche, elle lui dit :


- Tu devrais fermer vite la tente.... Le Comte n'est pas bien en forme.

Puis elle reposa son attention sur le petite.

Bonsoir jeune demoiselle. Que nous vaux l'honneur de votre présence ici ?

Elle reluqua la petite des pieds à la tête.

- Entre vite, tu dois avoir froid ainsi vêtu... Prend cela.

Elle lui tendit la vieille couverture sur laquelle elle travaillait.
Elle tendit un sourire à la petite, plongeant ses yeux profond dans les siens.


- Comment t'appelle tu ??

_________________

De profundis clamavi , Libera nos a malo. Nihil lacrima citius arescit...
avatar
Elianael
Standardiste

Messages : 68
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 30
Localisation : Dans le 06

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Invité le Ven 25 Fév 2011 - 7:51

Le compte l'amusait beaucoup, il était étrangement charmant et le fait d'être malade le rendait encore plus attachant, mais elle comprenait pas tout ce qu'il disait, sûrement du à son nez encombré, ou un accent étrange. Elle prit le bord de sa robe et fit une révérence, elle avait vue ça dans un vieux dessin animé avec des princesses. C'était un homme comme ça qu'elles saluaient de cette manière, dommage que la gamine n'ait pas eu un baise main, mais valait mieux pas avec un nez aussi plein.

Voila à présent qu'une jeune et jolie fille s'approcha d'elle. Tamarie lui sourit à son tour, lançant un regard rapide à Gavroche, savoir comment elle devait réagir. Elle ne s'attendait pas à se qu'il y ait tant de monde, ça ne la dérangeait pas, sauf qu'a présent le géant allait se taire sur sa fille et son passé. Mais elle aurait ses réponses plus tard, elle avait toujours ses réponses.

Elle accepta la couverture même si elle n'avait pas froid. Elle plongeait aussi son regard dans celui de la jeune fille, elle aimait lire les yeux des personnes, on apprenait mieux les gens en les sondant au plus profond de leurs âmes qu'en leurs posant des questions.


Merci madame, je m'appelle Tamarie, et toi c'est comment?

Un sourire illuminait son visage déjà bien aidé de ses yeux curieux et irradier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Gavroche le Ven 25 Fév 2011 - 8:58

La petite a bien devinée. Il se taira. Le colosse ayant à nouveau gelé, le coeur fondant ne dégouline plus sur ses boots et son jean's troué.
Il relâche la toile de tente qui ne laisse plus passer la vue sur cette enfer blanc.
Il ne fait pas très clair. Gavroche augmente la luminosité de la lampe à huile prêtée par Shangri Lä.
Les deux nouveaux arrivants, le géant et la petite, ont tout deux cette peau blanche et pâle. Les autres peuvent se dire que le froid doit drôlement peler dehors ! Mais ils savent déjà que la pigmentation du chef mercenaire ne change pas.

Il tapote l'épaule du Comte frigorifié contre le poêle et malade pire qu'un chien, en prenant soin de ne pas le briser comme un sucre.


-Courage mon cher Comte.

Tom regarde la scène avec la jeune femme du groupe. Voila deux p'tits anges qui se parlent.
Gavroche ne bronche pas quand les yeux jaunes de la fillette le questionne. Il ne sort plus ce sourire si étonnement naturel à la petite fille devant les autres.

Comme un déclic, l'ex-flic toujours en manteau tourne la tête, à la recherche de quelque chose dans la tente moyenne.


-Les autres sont là ?

Adressant presque sa question aux Comtes et à Elia s'il n'y trouvait personne d'autre...

_________________
avatar
Gavroche
Chef Mercenaire

Messages : 696
Date d'inscription : 10/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://federationmercenaire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Christopher Simmons le Ven 25 Fév 2011 - 11:59

Le pilote répondit à gavroche d'une voix faible.

-Ouais...

Chris était à moitié allongé sur un des lits de fortune du campement, pataugeant dans un pseudo sommeil. Pour lui, rien n'était plus fatiguant que de rien faire et vu que c'était précisément ce qu'il faisait de ses journées à Shangri La, il était constamment fatigué. Toujours somnolent il avait entendu Gavroche entrer et la discutions s'engager mais n'avait pas prêter attention à ce qui se disait.

La remarque de gavroche finit par percer sa léthargie, il compris rapidement qu'il était inclut dans « les autres » d'où son émergence.


-C'est pour ?

S'en suivit un bâillement à lui en décrocher la mâchoire provoquant quelques larmes qu'il essuya d'un revers de manche, ce mouvement lui permit de voir la petite avec qui il avait discuté dans le garage.

-Hey salut Tamarie ! La forme ?


Il se leva et s'assit de manière un peu plus convenable sur le lit, même si il ne paraissait pas des plus éveillé, arborant le plus belle épis de sa carrière.
avatar
Christopher Simmons

Messages : 57
Date d'inscription : 14/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Gavroche le Ven 25 Fév 2011 - 13:37

Il retire son manteau qu'il laisse tomber dans un coin de couchette de la tente.
Le grand vêtement découvre un tee shirt bleu marine moulé sur le corps démentiellement musclé du grand flic.
Le bras cybernétique remonte encore jusqu'où permet de voir le tee shirt. Assurément blindé et ultra complexe.
Tom regarde l'un... Puis l'autre... Puis encore une fois... Et...


-Vous vous connaissez tout les deux ?

HRP: Sinceham est en vacance. Pas de délires psychédélique pour ce RP. Pas maintenant en tout cas. Rien n'exclut qu'il arrive un peu plus tard.

_________________
avatar
Gavroche
Chef Mercenaire

Messages : 696
Date d'inscription : 10/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://federationmercenaire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Elianael le Sam 26 Fév 2011 - 2:38

Elle rendit le sourire à Tamarie lorsqu'elle lui donna son nom.

- Enchantée mademoiselle Tamarie. Moi c'est Elianael.

Son regard ce perdit quelques secondes dans les yeux de la petite... Ils lui rappelaient de brides d'avant sa chute....
Tom fendit ce petit moment en les questionnant sur les présents.

Elle ce tourna vers Gavroche, tout en restant devant la petite à sa hauteur.


- Since est dehors... Il rentrera plus tard... Il doit parler avec un chameau.

Elle rit rapidement sur sa petite blague, elle aimait beaucoup Since. Puis s'adressant de nouveau à Tamarie.

- Soit la bienvenue dans notre modeste tente. Fait un peu comme chez toi, mais fait attention au poêle. Assis toi ou te plaira.

La jeune femme ce redressa, et ce dirigeât vers le Comte. Visiblement, elle n'avait pas que recousue des couvertures... Sa longue robe noir avait était légèrement retouchée.
Elle prit place prêt du Comte et entreprit de lui prendre la température avec la paume de la main.


- ...Comte reposez vous...

_________________

De profundis clamavi , Libera nos a malo. Nihil lacrima citius arescit...
avatar
Elianael
Standardiste

Messages : 68
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 30
Localisation : Dans le 06

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Invité le Dim 27 Fév 2011 - 11:49

Elle était heureuse de revoir son ami Christ. C'était la première personne à qui elle parlait depuis son retour, dommage qu'il ne semblait intéressé que par les voitures. Il connaissait un secret que tout le monde connaissait mais elle trouvait tout de même attachant. Elle regarda Tom pour lui confirmer qu'en effet, ils se connaissaient déjà.

La gamine fut surprise quand elle reçut le nom de la jeune fille, en voilà un nom qu'elle ne pourrait jamais prononcer, ni même retenir. Elle tenta de le dire plusieurs fois dans sa tête, mais sans grands succès. Elle lui trouvera un sobriquet plus tard, ou pas, mais pour le moment, elle préférait ne pas l'appeler du tout.


Heu... merci madame.

Elle chercha un endroit pour s'assoir et elle choisi, parmi toute les places de libre, les nobles genoux du malade. En plus d'avoir un bon siège, lui se verrait offrir une bouillotte gratuite mais certes remuante. Elle se retourna vers lui.

Pourquoi que t'es malade monsieur Comte?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Ambrosis le Sam 5 Mar 2011 - 5:51

Le Comte observait la scène avec beaucoup d'intérêt. Il pensait que le crash aurait anéantit tous les rires et jeux d'enfants, comment en effet peut-on être un enfant dans ce monde brutal et sanglant ? Et pourtant, la petite fille qu'il avait devant lui lui prouvait le contraire. Certainement qu'elle n'était pas aussi innocente qu'elle en avait l'air, avec ses grandes questions et sa curiosité toute enfantine. Mais voir une enfant entrer timidement dans leur tente l'avait chamboulé.
Ce n'est que lorsque qu'Elianael et la petite fille s'était lancé un profond regard qu'il remarqua l'étrange lueur que dégageait ses grands yeux. Il avait raison, le crash ne laisse personne indemne, même pas les enfants.

Lorsque Gavroche et Elianael vinrent tour à tour prendre des nouvelles de sa santé, il grommela quelque chose sur un certain ancêtre qui avait traversé la Sibérie à pieds, et était revenu avec trois doigts en moins.
Quand la petite fille s'approcha de lui, et s'installa sur ses genoux, il fut pris au dépourvu. Qu'elle audace, se dit-il ! Mais ce n'est qu'une gamine, souvient t'en. Le comte n'avait jamais était très doué au contact des enfants, c'était une tâche pour les nourrices tout ça !


- Bourguoi est-ce gue je suis b'alade ? Tous simbleb'ent barcegue le soir il fait très froid dehors, et je n'ai bas était très brudent. Ze suis sorti dans ce vent glazial sans b'e guouvrir guorregteb'ent. Et voilà gue j'ai attrabé ce fichu ruhb'e. B'ais b'aintenant ça va beaugoup bieux gu'hier, je n'ai bresgue blus de fièvre. B'ais ne reste bas collé trop près de b'oi, ze ne voudrai bas gue tu tombe b'alade à cause de b'oi. Gu'est-ce gue dirait ta b'ab'an ?

Deux secondes de réflexion firent prendre conscience de sa méprise au cerveau enrhumé du Comte

- Oh bardon ! Guomme ze suis indéliguat, beut-être gue tu n'as blus de b'ab'an.
avatar
Ambrosis

Messages : 139
Date d'inscription : 11/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur Moelleux

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum