Un départ qui s'annonce difficile.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un départ qui s'annonce difficile.

Message  Christopher Simmons le Mer 27 Avr 2011 - 7:19

Non mais franchement, quelle idée de vouloir à nouveaux crapahuter dans le désert sous un cagnard du diable alors qu'on pourrait continuer à avoir la belle vie à l'ombre des cocotier. Voilà ce qui résume plutôt bien la pensé du pilote, mais bon comme toute vacances il faut bien que ça finisse un jour, au grand damne de Chris qui espérait bien le contraire mais le bizness c'est le bizness et faut bien retourner taffer un jour.

C'était le dernier jour avant le départ, comment utiliser sa journée au mieux, aucune idée à vrai dire, rien à faire de plus que les autres jours, feignanter peut être... Hum, non ça faisait déjà trop longtemps qu'il s'occupait à ça, et désormais il lui était impossible de repousser les préparatifs. C'est avec un grand coup de déprime qu'il dut se mettre à la tache non sans jeter un dernier coup d'œil à son hamac de fortune avec qui il avait déjà partager tant de bon moment.

Contrairement à lui les autres était semblait-il déjà tous occuper, et lui avait tout à faire... Il prit son sac et commençait à le remplir négligemment de tout ce qu'il trainait déjà depuis un bon bout de temps, des morceaux de barbaque séché, des vielles bouteille usé de flotte et des paires de médocs dont l'aspect n'était pas des plus rassurant, sans oublier deux trois bouteilles d'alcool qui ressemblait d'avantage à de la vielle gnôle imbuvable qu'a du bon bourbon vieillit en fut de chêne. Plus qu'a tout charger sur son chameaux Michelin histoire d'être paré à bouger, pour finir il attacha solidement ce qui lui était le plus précieux, son casque ainsi que son volant et c'était terminé, mine de rien, contrairement à ce qu'il avait pensé ça avait été plutôt vite plié.

Il s'esquiva lorsqu'il lui semblait avoir entendu quelqu'un parler de démonter le camp, en faisant mine d'aller laver sa combinaison il alla directement au lac et trempa négligemment sa combinaison ainsi que le reste des ses vêtements et les accrocha à une branche histoire d'avoir un alibi plus ou moins tangible et se risqua à piquer une dernière petite tête en douce, pendant que les autres travaillait. Quoi de plus beau que de passer du bon temps alors qu'on sait pertinemment qu'on aurait du travailler à cette instant même. Le plaisir en est décuplé et est d'autant plus savoureux.
avatar
Christopher Simmons

Messages : 57
Date d'inscription : 14/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un départ qui s'annonce difficile.

Message  Ambrosis le Sam 30 Avr 2011 - 11:02

Eh bien voilà, ça y est, la PSS repart sur la route. Le Comte repensait aux longues journées passées ici dans la tranquillité de l'oasis, tout en décrochant son hamac pendu aux palmiers. Un véritable petit paradis ici. Il faudra qu'il se souvienne du chemin pour le jour où la vie active le fatiguera, c'est ici à n'en point douter qu'il passera sa retraite.
Un petit oiseau tropical vient se poser juste devant lui, sur une branche. Le Comte observa longuement son plumage coloré. Puis l'oiseau repartit d'un battement d'aile léger et rapide vers la cime des arbres.


- Au revoir, dit le Comte dans un murmure, en regardant l'oiseau s'éloigner.

C'est le cœur gros et la gorge serrée qu'il sangla ses derniers effets sur son chameau. Même la bête semblait comprendre qu'elle allait quitter ce jardin d'éden, et ruminait d'un air sombre. Le Comte fit une dernière fois le tour du campement, vérifiant s'il n'avait rien oublié. Il avait finit par résoudre son problème de transport d'eau en la stockant dans une dizaine de grosses outres, que monsieur Sinceham s'était fait un plaisir de lui confectionner.
Tout semblait en ordre, et il put rejoindre le groupe. Finalement, il n'était pas si fâché de repartir, le grand air lui manquait. Et il devait bien se l'avouer, il était rouillé. Les heures de farniente avait ramollit ses sens. Pour couronner le tout, et cela lui sauta aux yeux lorsqu'il grimpa sur son chameau, il avait grossi. Non, vraiment, il était temps de partir.
avatar
Ambrosis

Messages : 139
Date d'inscription : 11/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum